RSS
 

Greenland Nordic Ski Expedition 2014 – Memory 3 / 7 – White Out, Red Inside

03 May 14

Next episode to be released on May 4th, 2014.

Carnets de voyage (sorry, only in french) :
Attention, il s’agit là uniquement de notes quotidiennes prises au cours de mon périple. Il n’y a rien de réfléchi, comme c’est écrit sur l’instant, donc à prendre avec des pincettes. C’est là uniquement pour les plus curieux qui ne sauraient se contenter des photos.

Beauty of Greenland : from the cloudy mountains to the sea ice

Team with pulkas making a break between the mountains, Greenland

Dimanche 6 Avril 2014 :
La tempête n’aura finalement pas eu lieu. On en aurait presque eu envie pour justifier de rester plus longtemps au campement… mais non, il faut se faire à l’idée que toute l’énergie passée à la conception de notre village de glace est à oublier chaque matin pour être recommencé de zéro à un nouvel endroit. On n’aura pas traîné des skis aujourd’hui. Parti à 9h50 dans le vent et la neige, on atteint destination après 19km sur les coups de 16h. Une arrivée dans le calme le plus total, avec la chance d’avoir même pu bénéficier de quelques timides mais présentes éclaircies en route, entre cinq couches nuageuses. La traversée d’une grande portion de banquise nous permet d’apprécier de gigantesques icebergs emprisonnés dans la glace. C’est non loin de notre plus belle pièce que nous dormons d’ailleurs ce soir. Nous l’avons baptisée “Moby-Dick” pour la ressemblance avec la fameuse baleine.

Moby-Dick the iceberg, Greenland

Au fur et à mesure des campements et de notre expérience, on improvise de nouvelles commodités. Après l’apparition des marches d’entrée et d’une pancarte de bienvenue, le tout évidement en glace, j’ai essayé ce soir la construction d’une rampe d’accès pour fauteuil roulant jusqu’à la cuisine de notre tente. Jugé au final dangereusement glissante par notre guide Dave, je n’en démords pas pour autant. Son utilité est irréprochable considérant que Geoff fait tourner sa bouteille de rouge ce soir ; nul ne sait comment toute cette histoire va se terminer ! De la même manière, le voyageur australien a également réalisé nos plus beaux toilettes à ce jour ; dossier tout confort et repose bras pour apprécier la vue sur Moby-Dick tout en étant sur le trône… un plaisir d’aller y faire sa petite affaire !
A noter que nous commençons vraiment à avoir une bonne dynamique et ambiance de groupe, rendant l’aventure aussi amusante qu’agréable. Mes deux talons sont encore remplis d’ampoules, mais je les protège soigneusement de bandages chaque matin.
Repas consistant ce soir et projection de film sur smartphone ; cela aura été bien mérité. Eric l’océanographe me tient compagnie pour la nuit. Le grand luxe d’ailleurs, car il est accompagné d’une peau de caribou que l’on peut mettre sur le sol de notre cuisine pour ne pas avoir froid à nos petits pieds en faisant bouillir de l’eau. D’ici la fin du séjour, en continuant à ce rythme, on devrait avoir un campement cinq étoiles !

Tents by night, Greenland

Lundi 7 Avril 2014 :
Blanc. Et du blanc. Puis encore du blanc. Le monde qui m’entoure aujourd’hui n’est rien d’autre que blanc dans le soit disant pays vert (Greenland). On remerciera Erik le Rouge pour son coup marketing en espérant rendre l’endroit plus attractif que le pays de glace (Iceland)… il y a plus de 1000 ans déjà! Mais tout est il que nous sommes en plein whiteout. Comparé à hier, les conditions sont lamentables. “Chaud”, à savoir au dessus de zéro, humide… la neige n’est qu’un mélange de poudreuse sur des kilomètres à la ronde. On ne glisse pratiquement pas, chaque avancée demandant le double d’effort. Malgré nos objectifs de 22 km, on se résigne à monter le camp après 15. C’est donc là aussi loin que nous aurons pu aller, demain marquant déjà le début de notre chemin retour. On ne se laisse pas abattre pour autant, et c’est dans la tente que l’on fêtera notre point le plus au Nord. Partageant les lieux avec Dave, on héberge ce soir une fête un peu spéciale. A six barbus dans une tente pour deux, j’ouvre mon Bordeaux de 2006 porté jusque là pour célébrer ce moment précis. Fromage, saucisson, salami, beurre et crackers viennent accompagner les festivités. La conversation étant naturellement agrémentée de discussions polaires.
Éclaircies espérées demain, avec un -8 degrés la nuit suivante. Voilà de quoi nous remonter le moral après la bouillie neigeuse du jour !

 
No Comments

Posted in 2014 : Greenland the 03rd of May, 2014

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply