RSS
 

Khovsgol Nuur 2/2 : The white side of Mongolia

03 Oct 10

End of tour around Khovsgol Nuur ; when Mongolia turns into white, revealing its true beauty.

Fin de la balade à Khovsgol Nuur ; quand la Mongolie se teint en blanc, révélant toute sa beauté.

Tent and snow, Khovsgol Nuur

Horse and forest, Khovsgol Nuur, 2

Khovsgol-Nuur-forest-snow

Snowy mountains and forest, Khovsgol Nuur

Horse and forest, Khovsgol Nuur, 1

Horses and snowy forest, Khovsgol Nuur

Lake, Khovsgol Nuur, 1

Lake, Khovsgol Nuur, 2

Carnets de voyage (sorry, only in french) :
Attention, il s’agit la uniquement de notes quotidiennes prises au cours de mon periple. Il n’y a rien de reflechi, comme c’est ecrit sur l’instant, donc a prendre avec des pincettes. C’est la uniquement pour les plus curieux qui ne sauraient se contenter des photos.

Jeudi 30 Septembre 2010 : Réveil sous la neige. Qu’est-ce que c’est joli ! Mais qu’est-ce que c’est froid… mais qu’est-ce que c’est joli ! Journée cheval entre pluie et neige, à bouger les doigts et les orteils en permanence pour ne pas finir congelé. Du coup, des dispositions ont été prises. A midi, stop dans une yourte pour savourer quelques spécialités locales bien au chaud (le fameux thé au lait, pain avec de la crème, fromage…). Au diable les problèmes intestinaux, de toutes façon c’est bon et offert avec amour, et puis j’ai envie de profiter du voyage également, le corps finira bien par s’adapter. Quant à ce soir, campement en forêt avec énorme feu de bois. D’ailleurs, je m’améliore en coupage de bois à la pierre, et allumage de feu de camp. Pas encore le top, mais tout de même de quoi signer un level up ! Avant que la nuit ne tombe, l’éclaircissement des nuages laissait apparaitre des sommets enneigés. Avec un peu de chance, demain ce sera plus claire que neige… c’est si dure de se mettre en route le matin quand il fait froid. Ah et au fait, malgré des réparations faites il y a deux semaines, ma tente s’est encore cassée la nuit passée suite à la neige qui est tombée. Toujours de quoi tenir debout, mais vivement que j’arrive à Kathmandu au Nepal pour en racheter une qui tienne la route. Surtout avec un temps pareil, je me sens de plus en plus vulnérable dedans. A part ça, que du bonheur!

Vendredi 01 Octobre 2010 : A deux heures du matin, lors de la traditionnelle pause pipi nocturne, le ciel dégagé laissait apparaitre lune et étoiles. Cela veut dire deux choses. D’une le reste de la nuit a été bien frais, et il était difficile d’ouvrir la tente au matin, tellement la fermeture était complètement gelée. De deux, cette dernière journée à cheval a eu lieu sous un soleil superbe offrant de beaux paysages aux couleurs orangées et monts enneigés. Je ne sais pas quand le guide a pris le temps de dormir, à chaque fois que l’un de nous s’est levé pendant la nuit, il était auprès du feu à se réchauffer. Il a du avoir bien froid lui avec son équipement rudimentaire. Cette journée s’est donc finie avec un retour sur Khatgal vers 16h. En passant, après un arrêt dans une yourte ce midi, je pense pouvoir dire que je suis entièrement réconcilié avec les spécialités locales. J’ai du attraper un microbe au début du séjour d’une manière ou d’une autre et maintenant, je suppose que mon corps commence à s’adapter aux conditions de vie ici. En tous cas, ce tour à cheval aura été plus qu’apprécie malgré des conditions climatiques plus extrêmes que le précédent. Mais le fait d’être en bonne santé, être plus à l’aise avec ma monture, et pouvoir partager tout cela avec un groupe, cela apporte tout de même beaucoup au plaisir. Ce soir, dodo au chaud à MS Guesthouse, et demain, espérons pouvoir se mettre en route pour Ulaanbaatar !

Samedi 02 Octobre 2010 : Journée transports. Premier mini-van à peine rempli pour rallier Khatgal à Moron, soit trois heures dans des conditions étonnamment confortables. Une fois arrivé, le bus pour Ulaanbaatar était déjà plein, on se dirige donc vers un autre mini-van. A noter la manière pour ramener le touriste : annoncer un prix bas, et une fois que tous les autres transports sont partis, annoncer le prix normal. On n’aime pas du tout la manière de faire, mais tant pis, on ne veut pas passer la nuit ici, donc on accepte. Et là, c’est festival, le transport Mongol à l’état pur : 21 passagers et autant de bagages dans un mini-van pouvant accueillir normalement pas plus de 12 personnes, et le tout pour 18 heures de route. ça se tasse, ça s’assoit les uns sur les autres, et vu l’était de la “route”, cela se transforme en auto-tamponneuse à l’intérieur. A côté de ça, on essaye de profiter de l’agréable compagnie des gens avec qui on rigole malgré le peu d’inter-compréhension. Petite anecdote, ici il est de coutume de recevoir un présent à deux mains, et non de se servir directement par soi-même. Du coup, quand j’ouvre un paquet de M&M’s pour en proposer à ceux qui m’entourent, en commençant naturellement par la plus jeune des passagères… la petite fille sur les genoux de sa maman attrape le paquet à deux mains ! Il a fallu que je réagisse rapidement après avoir compris mon erreur pour récupérer possession du trésor et, au contraire, verser quelques M&M’s dans le creux de ses deux mains afin qu’il en reste ainsi pour les autres. En tous cas, elle m’aura bien fait sourire… même si au fond je crois qu’elle aurait préféré garder tout le paquet pour elle !

Dimanche 03 Octobre 2010 :Enfin arrivé sur Ulaanbaatar, après une longue nuit de route. Le transport prenait sur la fin des allures de transport de clandestins mexicains à la frontière US… à éviter tous les grands axes routiers quitte à faire des détours et passer sur des pistes plus surprenantes les unes que les autres. Essayer d’éviter par la même occasion les contrôles de police, et laisser quelques passagers faire un bout de chemin à pied pour les récupérer plus tard, lorsque le contrôle est inévitable… et toujours aussi serré à l’intérieur. A côté de ça, on a vraiment traversé de beaux paysages, en particulier quand ils étaient éclairés par le coucher ou le lever du soleil, et le ciel, toujours aussi magnifiquement étoilé la nuit, sans oublier l’agréable compagnie des locaux plus souriants les uns que les autres. Souvenir particulier pour ce petit garçon au chapeau de cowboy qui n’arrêtait pas de me faire des grands signes en partant, après lui avoir offert une barre chocolatée. Reste de la journée passée à se reposer, de retour dans ma petite guesthouse à Ulaanbaatar, Idre’s Guesthouse. Cela fait du bien d’être propre et au chaud après ce petit tour dans le Nord !

 
10 Comments

Posted in 2010/2011 : Greenland to New Zealand, Mongolia the 03rd of October, 2010

 

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

 
 
  1. Karine

    3 October 2010 at 17 h 12 min

    qu’est ce que je t’envie!!! je partirai bien te retrouver et faire la route avec toi!!! profite mon petit frère, mets en toi plein les yeux, les oreilles et le coeur… tout ce que tu vis est magique!
    je t’aime, bonne continuation

     
  2. Cathie Toupet

    3 October 2010 at 19 h 25 min

    Qu’est ce que ça fait du bien te voir ta bouille avec toujours le sourire…. les photos sont vraiment super…. Encore une fois MERCI de nous faire partager….. Je pense très fort à toi….. et j’espère que tu vas trouver d’autres équipiers pour ton départ au Tibet….. Profites en bien… J’espère que tu pourras y entrer sans problème et que tu vas encore te régaler….. il doit y avoir tellement de culture à découvrir la-bas… j’espère que tu pourras y avoir accès …….. Bonne route et…. Bon vent…… Je pense à toi…… Je t’aime.

     
  3. zefo

    4 October 2010 at 11 h 17 min

    i’m just say woooooohhhhh awesome :::::

     
  4. CaYuS

    4 October 2010 at 12 h 28 min

    Karine > je profite, je profite ! Merciii :)

    Maman > C’est parce que je ne mets que les photos ou je ne fais pas trop la tete :D Mais tout se passe bien, et je suis aussi tres curieux des prochaines aventures en Chine/Tibet. A suivre !

    Zefo > En fait je crois que le plus dur quand on est a cheval, c’est de ne pas avoir autant d’aisance qu’a pied pour prendre des photos. Le nombre de cliches que j’ai regrette d’avoir laisse passer… mais bon, a cote de ca ce sont des chouettes balades aussi ! En tous cas, j’ai ete (une fois de plus) agreablement surpris par les paysages d’ici. Je ne m’attendais a trouver pratiquement que des steppes desertes… content que ce soit aussi varie !

     
  5. marie-christine

    4 October 2010 at 23 h 24 min

    très jolis ces paysages ; quel voyage ! nous pensons bien à toi ; et surtout , nous penserons bien à toi samedi lors de la fete pour les 60 ans de mariage de mami et papi ; ds le 47 beaucoup de vent , de la pluie : cela nous contrarie ds notre travail ..;à bientot gros bisous de nous tous

     
  6. CaYuS

    5 October 2010 at 3 h 10 min

    marie-christine > Desole d’apprendre pour les conditions climatiques qui ne sont pas optimales chez vous. Bien du courage pour tout ca !
    Et je penserai aussi fort a vous ce week end… Bisous a tous !

     
  7. Guillaume Laforge

    5 October 2010 at 4 h 33 min

    Salut Adrien,

    Je (re) decouvert ton blog et je viens de suivre ton periple dans la journée (la magie du net, ou pas… ;) ). Magnifique aventure ! Merci pour ces photos et textes !!!

    La bise

    Guillaume

     
  8. CaYuS

    5 October 2010 at 10 h 39 min

    Guillaume > S’il te faut une journee pour faire ce qui m’aura pris plus de deux mois… je crois que je vais etre jaloux ! Enfin bon je vais me consoler en me disant que tu n’auras pas eu les joies des bus, des balades sous la pluie, des attentes dans le train, des tentes qui cassent… hmm :)
    En tous cas j’espere que tout roule pour toi et ta petite famille depuis le demenagement. Merci pour le mot, et la bise egalement !

     
  9. Cynthia

    18 October 2010 at 22 h 10 min

    pas mal le coup des MM’s avec la petite fille !! moi aussi j’aurais tendu les mains pour l’ensemble du paquet !!!
    Je t’aime !

     
  10. CaYuS

    20 October 2010 at 6 h 18 min

    Cynthia > Gourmande va !