RSS
 

Sea, seals, dolphins and rock’n'roll

22 Jan 11

Looking for New Zealand’s great marine life…

A la recherche des animaux marins néo-zélandais…

Sea and rocks, Kaikoura, New Zealand

Seals in Kaikoura, New Zealand

Meme and the sea, Kaikoura, New Zealand

Big waves in the sea, Kaikoura, New Zealand

Dolphins in Picton, New Zealand

Windy sea, Kaikoura, New Zealand

Carnets de voyage (sorry, only in french) :
Attention, il s’agit la uniquement de notes quotidiennes prises au cours de mon periple. Il n’y a rien de reflechi, comme c’est ecrit sur l’instant, donc a prendre avec des pincettes. C’est la uniquement pour les plus curieux qui ne sauraient se contenter des photos.

Mardi 18 Janvier 2010 : Temps pluvieux une bonne partie de la journée. On est descendu sur Kaikoura dans l’espoir d’embarquer demain matin pour aller nager avec des dauphins, mais c’était complet. On va donc attendre le jour d’après. Le reste du temps a été partagé entre l’observation des phoques locaux, une bouteille de blanc et des parties de cartes. A noter aujourd’hui qu’on a passé avec Meme la barre des 4000 km avec le van. Clément n’étant en général pas très chaud pour conduire, sauf quand il s’agit de faire des dérapages en conditions extrêmes. Et bibi, il a passe son niveau “conduite sous la pluie” même si Meme n’arrêtait pas de jouer avec mes essuie-glace quand j’étais au volant.

Mercredi 19 Janvier 2010 : Journée repos à Kaikoura, entre internet et internet. Le vent souffle à plein régime ce soir, espérons qu’il va finir par se calmer. On est sensé partir à 5h30 demain matin pour aller nager avec les dauphins, mais pour ça, il faudrait éviter de se retrouver en plein Tsunami.

Jeudi 20 Janvier 2010 : Le réveil a sonné à 4h du matin. On s’est préparé en un temps record. On y a cru jusqu’au bout. On a même survécu à une projection d’une vidéo aussi kitsch qu’hypnotisante. Tout ça pour au final nous dire que la sortie était annulée à cause de la météo. Après une bonne sieste, on a donc quitté Kaikoura en direction du nord de l’île Sud. Dodo au coeur d’un camping dans la région de Malborough Sounds. Quant à demain, on retournera sûrement sur Picton. Et oui, on est désormais devenus des pro’ du j’reviens-sur-mes-pas-pour-le-plaisir-de-refaire-trois-fois-la-même-route. Amazing !

Vendredi 21 Janvier 2010 : Ce soir je suis fainéant, donc on va le faire bref. Retour Picton. Aquarium avec des raies suicidaires. Pluie digne du ch’nord. Plâtrée de steaks et délicieux chocolate pudding à la Sequoia Lodge. Un Sauvignon blanc de plus et Clément qui n’a pas arrêté de gagner au tarot. J’abandonne, je suis fini.

Samedi 22 Janvier 2010 : Je ne vois pas à plus de 3 mètres. Dans toutes les directions, la même chose ; une eau verdâtre, trouble et remplie de planctons. A travers mon tuba je chantonne avec entrain mon plus beau morceau ; la bande originale de Star Wars, tel un astronaute dans le cosmos affichant de sa main le “je viens en paix”. Je guète autour de moi le moindre mouvement, la moindre apparition. Quand soudain, ils arrivent. Nageant par deux ou trois, leur silhouette profilée passe à quelques dizaines de cm de mon corps, timide et fragile. Rempli d’excitation, j’essaye de me rapprocher de ces animaux aussi joueurs que curieux, mais l’espace d’une seconde et les voilà déjà repartis dans la grande bleue. Puis le jeu recommence à nouveau pendant quelques instants, jusqu’à ce qu’ils aient décidé qu’ils avaient assez plaisanté et qu’il était maintenant temps de reprendre leur route. Cette expérience de nage avec les dauphins restera pour moi un souvenir aussi bref qu’intense. Je suis ravi d’avoir pu le faire dans les fjords à Picton car l’équipe organisatrice était vraiment adorable et loin du côté “usine a fric” qu’on pouvait ressentir à Kaikoura. On s’est ensuite mis en route pour Abel Tasman National Park, alternant la conduite avec Meme, d’autant que je ne me sentais pas très bien. Je pense avoir attrapé un microbe quelque part. Après une longue route, on s’est fait refuser le camping car il était plein. En voulant tenter un autre endroit qu’on nous avait “conseillé”, Meme s’est vue au coeur d’un passage d’Indiana Jones, évitant les embourbements et conduisant avec brio à travers des rivières. Tout cela pour finalement se poser au camping du petit village de Pohara. Repas express et gros dodo ; je suis vraiment fatigué, en espérant qu’un bon repos me remette d’aplomb.

 
6 Comments

Posted in 2010/2011 : Greenland to New Zealand, New Zealand the 22nd of January, 2011

 

Tags: , , , , , , , ,

Leave a Reply

 
 
  1. Cynthia

    3 February 2011 at 8 h 06 min

    Waouh !!! la rencontre avec les dauphins… c’est Noah qui avait être trop jaloux… il faudra que tu lui raconte !! il en rêve !!! et au fait : quel temps de chien par chez toi !!! mdr !!

     
  2. CaYuS

    3 February 2011 at 8 h 16 min

    Cynthia > haha, temps de chien, temps de chien, attendons de voir ce qu’il en est en France :D

     
  3. Karine

    3 February 2011 at 15 h 29 min

    olalalal, les dayuphins ça devait etre magique, j’aurais bien aimé etre à ta place moi!!! c’est super, tu as vraiment dû te régaler!
    bisous, je t’aime fort

     
  4. CaYuS

    4 February 2011 at 10 h 55 min

    Karine > Ouep, les dauphins c’etait cro chouette…

     
  5. Cathie Toupet

    4 February 2011 at 20 h 53 min

    C’est trop génial…… Tu en rêvais depuis que tu étais petit… Tu disais toujours que quand tu serais grand tu t’occuperais des dauphins…….. “le grand bleu”….. c’est vraiment super que tu aies pu faire celà …. ça devait vraiment être un super rêve que de le faire en réalité…. BRAVO….. et encore une fois merci pour les photos.. qui sont magnifiques…. Je t’aime…..

     
  6. CaYuS

    18 February 2011 at 13 h 20 min

    Maman > …et oui en effet. Je peux desormais mourir heureux… ou presque ! :)