RSS
 

Wanaka and the Rob Roy trail

30 Mar 12

Carnets de voyage (sorry, only in french) :
Attention, il s’agit là uniquement de notes quotidiennes prises au cours de mon périple. Il n’y a rien de réfléchi, comme c’est écrit sur l’instant, donc à prendre avec des pincettes. C’est là uniquement pour les plus curieux qui ne sauraient se contenter des photos.

Vendredi 30 Mars 2012 : 04h45 du matin. Le réveil se met en route. Musique classique. Une invitation à rester dans les bras de Morphée sur fond orchestral, mais pourtant, il faut que je me lève, Autant il y a quelques semaines c’était l’heure à laquelle je rentrais du boulot, autant aujourd’hui c’est différent. J’ai posé mon vendredi afin de pouvoir profiter d’un week-end de trois jours et rejoindre pour l’occasion l’ami Paul actuellement en voyage dans l’Île Sud néo-zélandaise. 07H20, j’arrive à Christchurch après 45min de vol. Ma connexion pour Queenstown est dans deux heures, du coup je m’écroule de fatigue sur les fauteuils de la salle d’attente. 10H20, me voilà enfin arrivé à destination. Aux dernières nouvelles, je devrais retrouver Paul à Wanaka qui se situe à 1h d’ici. Seul problème, ces nouvelles datent de quelques jours et depuis il est complètement injoignable. Impossible de savoir son heure et lieu exacte d’arrivée, ni même si il vient toujours. Tant pis, je me tiens à mon plan initial, on avisera une fois sur place si je passe le week-end en solo. Je saute dans une voiture de location et fais route pour Wanaka. L’assurance pour la voiture afin de réduire les frais en cas de pépin ? Non ça ira, il n’y a pas de raison… il n’y a jamais de raison. Les paysages que je traverse sont loin de m’être inconnus et nombreux sont les souvenirs qui me reviennent à l’esprit de mon précédent passage ici il y a deux ans en compagnie de Pierrot et Lolo. Tout d’un coup j’aperçois un couple d’auto-stoppeurs sur le bas côté, je m’arrête, Wanaka ? Parfait, montez !
Il s’avère que je me trouve désormais en compagnie de belges qui attendaient depuis une heure que quelqu’un veuillent désespérément les prendre. Ces derniers viennent tout juste de finir leurs études en droits, suite auxquelles ils ont décidé de partir en voyage à l’autre bout du monde. Alors je ne sais pas ce qui se passe avec les formations en droit, mais ce n’est pas la première fois que je rencontre des étudiants qui en sortent tout juste et qui sont tellement perdus de savoir ce qu’ils vont faire par la suite qu’ils préfèrent partir en voyage en quête de réponse. Tout est il que le trajet en bonne compagnie se passe dans la joie et la bonne humeur. On arrive sans trop tarder a Wanaka.
En m’arrêtant au centre d’informations, j’apprends que le bus reliant Franz Joseph à Queenstown s’arrêtera ici à 14h30, si Paul n’a pas changé ses plans, c’est là que je devrais le retrouver. Je chercher alors un endroit où déjeuner quand soudain, une charmante damoiselle, souriante, cheveux châtains, bouclés, s’approche de moi en m’interpellant. « Excuse me… what’s your name ? » Surpris et intrigué « Euh… Adrien, why ? » « No it’s just because I’m waiting for some friends » Tu parles, elle est maligne, quelle technique d’approche! Du coup on rigole du comique de la situation, puis je la laisse à ses vrais « amis ». Pour ma part, ce sera un Fish and Chips au bord du lac. 14H15, je reçois un texto de Paul qui refait surface dans le monde moderne après avoir traversé un trou noir anti-réseau. Il arrive bien à 14h30 et je récupère ce cher monsieur, bronzé et en pleine forme.
Les belges m’avaient conseillé un trek dans les parages qui apparemment vaudrait le déplacement : la Rob Roy trail. Le seul problème étant qu’il faut 1h pour s’y rendre, 3-4h de marche allez retour puis 1h pour en revenir. Le tout étant de faire tout cela avant le coucher du soleil qui devrait tomber aux alentours de 19h. Je parle de l’idée à Paul en pensant qu’il me dira qu’on le fera demain matin, mais non, il est partant pour y aller dans la foulée. Après avoir réservé une auberge pour la nuit, on se lance pour 1h de route de graviers – s’il vous plaît, pas de graviers sur le pare-brise, je n’ai pas pris l’assurance de la voiture…
16h30, on se met en marche. Le cadre est superbe, entouré par les montagnes, rivière au milieu de la vallée et on s’enfonce quant à nous dans la forêt. A mon habitude paranoïaque, je pars avec un gros sac contenant tout le nécessaire de camping et de survie pour couvrir toute situation, bien qu’à priori il s’agit d’une marche facile. 18H, on profite d’un petit break au sommet pour savourer la vue sur le glacier et quelques gâteaux. C’est aussi pour moi l’occasion d’offrir quelques bricoles sous papier cadeaux à Paul, après tout, c’était son anniversaire il y a quelques jours et quoi de plus classe que de le fêter au pied d’un glacier ! Sur le chemin retour, le paysage prend une toute nouvelle ampleur dramatique sous fond de lumière de coucher de soleil. On ne cesse de s’arrêter encore et encore pour reprendre les mêmes montagnes en photo, mais sous des éclairages de différentes teintes, allant de l’ocre au rouge. En voiture, le retour vers Wanaka se passe sans trop de pépin. Un petit accrochage avec la voiture lors du passage d’une rivière un peu trop vite, mais à priori, pas de dégâts – c’était quoi cette histoire d”assurance au fait ? Retour au bercail, dîner indien pour se remettre de notre journée et on tombe de sommeil en moins de deux.

 
6 Comments

Posted in 2012 : New Zealand the 30th of March, 2012

 

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

 
 
  1. Cathie TOUPET

    2 April 2012 at 13 h 47 min

    Géniale cette petite improvisation ……. calculée… mais imprévue…….. Ta délicatesse est toujours présente et à tout moment… et ça c’est super…..
    Je passe à la suite……… car l’apéritif me donne faim.. et pour de vrai…… Si je faisais une petite escapade de ce genre, non pas un week end… mais 6 mois…..
    Allez, j’arrête de rêver et continue la suite…..

     
  2. CaYuS

    2 April 2012 at 19 h 40 min

    Ca donne en effet envie de le refaire pour 6 mois ! ;)

     
  3. TokKy

    10 April 2012 at 9 h 07 min

    Encore en vadrouille

    c’est pas possible maintenant il faut que ça cesse !!

    Sinon on t’envoi le shewb

     
  4. CaYuS

    10 April 2012 at 9 h 14 min

    Ce n’est meme pas une vadrouille, c’est un week end !
    Non s’il te plait, pas de bombardement de shewb, la Nouvelle Zelande est encore un pays preserve et en bon etat… :)

     
  5. Pat

    12 April 2012 at 12 h 39 min

    Ah j’adore, ça donne une furieuse envie de partir ! pas mal le “what’s your name”…

    A tout vite sur le Net

     
  6. CaYuS

    12 April 2012 at 20 h 14 min

    C’est dur de soigner le virus du voyage hein ! ;)